QUOI ?


=> Les paramètres vocaux sont les caractéristiques par lesquelles on décrit une voix. Il en existe trois principales : la fréquence, l’intensité et le timbre. Comme la voix est porteuse de message, on y ajoute le débit et la prosodie qui dépendent de la parole.


=> Fréquence 


Elle correspond à la fréquence d’ouverture et de fermeture des cordes vocales, on parle parfois de hauteur de la voix. Elle varie selon la taille du larynx. L’enfant a un larynx plus petit que celui de la femme (14-20 mm), qui a elle-même un larynx plus petit que celui de l’homme (18 - 25 mm).

=> C’est pour cette raison que l’enfant a une voix plus aigüe que celle de la femme et que celle de l’homme !

 

Chaque personne a une fréquence vocale qui lui est propre. Mais lorsqu’un individu parle, il peut utiliser plusieurs fréquences, ce qui correspond à son étendue vocale. Pour la voix chantée, on parle de tessiture.

 

Cette fréquence peut être modifiée selon les circonstances et le type d’émissions vocales ainsi qu’en fonction du vécu du locuteur.

La présence d’une lésion sur la/les cordes vocales la/les modifie (poids, rigidité, épaisseur), la vibration des cordes vocales est alors différente et la fréquence varie.


=> Intensité


Dans le langage « courant », cela correspond à parler fort ou doucement. L’intensité est ainsi la force de l’air envoyé des poumons. 

On peut rencontrer une diminution d’intensité (hypophonie) ou une augmentation d’intensité (hyperphonie). Lorsque la force de l’air est proche de zéro, on parle de perte de voix ou d'aphonie.

 

=> Timbre


Le timbre dépend des fréquences contenues dans un son qui se superposent. C’est la couleur de la voix. Il dépend donc de la manière dont s’accolent les cordes vocales ainsi que des caractéristiques anatomiques des cavités de résonance.

On peut décrire différents types de timbres : sombre, brillant, clair, éraillé…


=> Débit

 

Le débit de la voix est la vitesse à laquelle on parle. Il peut donc être lent, normal ou rapide. Un débit trop rapide demande à l’interlocuteur plus de concentration pour suivre le rythme de la parole. De même, il est parfois difficile de rester attentif lorsque le débit de la personne qui parle est trop lent.

 

=> Prosodie 


C’est la variation des caractéristiques de la voix en situation de parole. Elle correspond à l’expressivité de la voix. Elle traite donc du ton, ou de l’intonation, mais aussi de l’accent, du rythme et du débit => Dans la communication, elle est révélatrice des intentions non-verbales du locuteur et donne des indications sur ses émotions.

=> Il faut noter que l’expressivité de la voix dépend en grande partie de la capacité à varier la hauteur des sons. Ainsi, si un individu ne peut parler que sur 2 ou 3 sons, sa voix sera monotone et donc peu « attractive ».

 


POURQUOI ?


Chaque locuteur à sa propre intensité de voix, sa propre fréquence et son propre timbre. Chacun des paramètres vocaux peut avoir une influence sur l’attention de vos élèves. Ils sont donc souvent repris et travaillés en rééducation afin que le patient en prenne conscience.


 

COMMENT……?


… Comprendre l’importance de l’intensité, de la fréquence et du timbre de la voix ?


* Pensez aux différents chanteurs ou acteurs. Certains ont des voix très caractéristiques.

Ainsi, Louis Armstrong a un timbre nasonné et rauque. Jacques Higelin a un timbre de voix rauque et éraillé. Charlotte Gainsbourg a une voix chantée que l’on dit voilée (on entend l’air qui passe)…


Lien Jacques Higelin : http://www.youtube.com/watch?v=vHjuuZ7dniU

Lien Louis Armstrong : http://www.youtube.com/watch?v=vnRqYMTpXHc


* Lorsque vous êtes avec des amis ou en famille, fermez les yeux et essayez de reconnaître la personne qui parle, uniquement à sa voix. C’est relativement facile puisque chaque personne à une voix qui lui est propre !


* Enfin, d’un point de vue plus thérapeutique, certains types de timbres peuvent donner des informations sur les difficultés vocales sous-jacentes.

 

… Voir les différences de débit ?


* Voilà un texte lu avec un débit différent à chaque fois. Vous pouvez vous rendre compte qu’un débit trop rapide ou trop lent n’est pas forcément facile à suivre.


Débit rapide : http://www.dailymotion.com/video/xb4mlf_debit-rapide_webcam

Débit normal : http://www.dailymotion.com/video/xb4mlf_debit-normal_webcam

Débit lent : http://www.dailymotion.com/video/xb4mw8_debit-lent_webcam


… Comprendre l’importance de la prosodie ?


* Prenez par exemple la phrase suivante « Non je ne suis pas énervé ».


http://www.dailymotion.com/video/xb4n2g_exemple-1_webcam

http://www.dailymotion.com/video/xb4n16_exemple-2_webcam


On voit bien dans l’exemple 2 que l’intonation utilisée par le locuteur (= celui qui parle) nous fait clairement comprendre que bien évidemment, il est en colère ! Les mots ont, dans ce cas, bien moins d’importance pour comprendre le message que souhaite transmettre le locuteur. Ce qui compte ce sont tous les signes non verbaux mis en place, et donc la prosodie !


* Mehrabian a étudié l’importance du corps (posture-attitude), de la voix (prosodie) et de la parole dans la communication pour une phrase standard. Ses recherches ont donné les résultats suivants : 57% corps + 35% voix + 7% parole => Les mots en tant que tels ne représentent ainsi que 7 % de la communication ! Beaucoup d’informations passent par la voix (35%) et le corps (57%) !


Attention ! Il ne faut pas oublier que le plus important est qu’une personne soit satisfaite de sa voix, peu importe ses caractéristiques, à partir du moment où elles ne provoquent pas de difficultés particulières…