QUOI ?

 

Un vibrateur est un organe mettant l’air qui le traverse en vibration. Le larynx est le vibrateur de la voix.

 

Dans un premier temps, on a une fermeture des cordes vocales, adduction, sous l’action de certains muscles. 

L’air arrive des poumons et pousse sur les cordes vocales, la pression sous-glottique augmente jusqu’au moment où une petite quantité d’air s’échappe. A ce moment, les bords lisses des cordes vocales se rapprochent de nouveau, la pression

étant plus faible.

Une fois les cordes vocales fermées, la pression pulmonaire est toujours en action provoquant le même phénomène d’écartement qui va se reproduire périodiquement en entretenant de nouvelles vibrations.


Il existe deux mécanismes vibratoires différents :

* le mécanisme I ou mécanisme lourd : La contraction des muscles mettent les cordes vocales en position de phonation puis des muscles épaississent la surface de contact des cordes vocales qui vibrent alors sur toute leur épaisseur => On a une grande amplitude vibratoire et une ondulation ample de la muqueuse => La fréquence est basse => Emissions de sons graves. 

* le mécanisme II ou mécanisme léger : La contraction des muscles mettent les cordes vocales en position de phonation. D'autres muscles augmentent leur contraction ce qui entraîne un étirement des cordes vocales : elles ni vibrent pas sur toute leur épaisseur, seuls les bords libres vibrent => L’amplitude vibratoire diminue, l’ondulation de la muqueuse est réduite de même que le temps de fermeture => La fréquence augmente => Emissions de sons aigus.

Illustration Heuillet-Martin

vibration_repris

 

 

 

 

 

 

 

 

 


POURQUOI ?


Ce feed-back est très important. Prenez les chanteurs de variété. Ils portent souvent des oreillettes qui leur envoient un « retour » de leur voix. Grâce à la technologie, des enceintes spéciales permettent d’avoir un retour isolé de l’accompagnement musical. Cela permet au chanteur de corriger sa note ou son intensité par exemple.

Ce feed-back est souvent peu ou mal utilisé lors de pathologies vocales. Il est nécessaire en rééducation de travailler l’écoute auditive.

 

 

COMMENT ?


… Ressentir la vibration des cordes vocales ?

 

Il existe un moyen très simple pour sentir cette vibration. Poser votre main sur votre gorge au niveau de ce que l’on appelle la « pomme d’Adam » et qui correspond au cartilage  thyroïde.

Attention : pour trouver votre pomme d’Adam, regardez-vous dans le miroir et surtout prenez garde à ne pas pencher la tête en arrière, ce qui crée des tensions. Le cartilage thyroïde n’est pas forcément visible chez la femme mais en touchant votre gorge, vous pourrez sentir la « bosse » créée par ce cartilage.


* Prononcez un « fff » tenu sur une dizaine de secondes environ (ce n’est pas un concours d’endurance, le but n’est pas de vous épuiser !). Que ressentez-vous au niveau de votre main ? Rien ! => Pour être produit, le son « f » ne nécessite pas la vibration des cordes vocales, c’est ce qu’on appelle une consonne sourde.


* Prononcez maintenant le son « vvv», là encore sur quelques secondes. Que ressentez-vous cette fois-ci ? Des vibrations au niveau de votre gorge => Le « v » est une consonne sonore, les cordes vocales vibrent.


* Vous pouvez remarquer que, si vous enchaînez un « f » et un « v », la seule chose qui change est l’absence ou la présence de cette vibration. Ni la position de la langue, ni celle des lèvres, ni celle des mâchoires n’est modifiée.


* Les consonnes « f » et « v » font parties de ce que l’on appelle les consonnes fricatives. Il existe 4 autres consonnes fricatives : le « s », le « j », le « ch » et le « z ».


Avec l’exercice que vous venez de faire sur les « f » et « v », saurez-vous classer ces 4 autres consonnes en sourde (pas de vibration)/sonore (vibration) ? Laissez-nous vos propositions en commentaires. La réponse sera donnée au prochain épisode…



PRECAUTION

 

Nous tenons à préciser que cet exercice n’a qu’un seul but, celui de la découverte du fonctionnement vibratoire des cordes vocales. Il n’est pas nécessaire de vous concentrer particulièrement sur ces vibrations, cela ne ferait que provoquer des tensions vocales inutiles !